About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Catastrophes naturelles

Il existe une corrélation étroite entre la vulnérabilité aux catastrophes, d'une part, et la densité de peuplement et les ressources économiques, d'autre part. Durant les 30 dernières années, la région a payé un lourd tribut aux catastrophes naturelles, soit plus de 1,4 million de personnes tuées, environ 4 milliards de personnes touchées et 438 millions de dollars de pertes matérielles (voir tableau). Pour la seule décennie 1991-2000, les catastrophes naturelles ont causé plus de 550 000 morts dans la région, soit 83 % du total mondial (FICR, 2001), dont la majorité dans des pays d'Asie ayant un niveau faible ou moyen de développement humain.

Impact des catastrophes naturelles dans la région de l'Asie et du Pacifique, 1972-2000
  nombre de personnes tuées (en milliers) nombre de personnes touchées (en milliers) Dommages (en milliers de dollars)
Asie du Sud 761 2 164 034 60 881
Asie du Sud-Est 73 284 074 33 570
Pacifique du Nord-Ouest et Asie de l'Est 606 1 447 643 317 174
Asie centrale 3 4 895 986
Australie et Nouvelle-Zélande 1 15 761 21 900
Pacifique Sud 4 4 061 3 139
total 1 447 3 920 467 437 649

Note : Les chiffres pour l'Asie centrale concernent la période 1992/93-2000.

Source : CRED-OFDA, 2002

On a déploré le nombre le plus élevé de décès en Asie du Sud (la sous-région où la densité de peuplement est la plus forte et le revenu par habitant le moins élevé) ; le nombre le moins élevé de décès a eu lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande, la sous-région où la densité de peuplement est la moins forte et le revenu par habitant le plus élevé (PNUD, 2001 ; Banque mondiale, 2001).

De 1971 à 2000, la Chine a connu plus de 300 catastrophes naturelles, qui ont fait plus de 311 000 morts ; l'Inde a connu plus de 300 catastrophes, qui ont fait plus de 120 000 morts ; les Philippines, avec environ 300 catastrophes, ont perdu 34 000 personnes ; l'Indonésie, avec environ 200 catastrophes, a perdu plus de 15 000 personnes ; le Bangladesh, avec 181 catastrophes, a perdu plus de 250 000 personnes. En revanche, l'Australie, qui a connu 225 catastrophes au cours de la même période, n'y a perdu que 700 personnes (CRED-OFDA, 2002).

Certaines régions sont plus exposées aux risques naturels du fait de leur emplacement (sur la côte, près d'un volcan ou d'une faille géologique). Les cyclones se produisent le plus fréquemment au-dessus du Pacifique du Nord-Ouest, à la pointe méridionale du golfe du Bengale, à l'est de l'Inde et au sud du Bangladesh (CESAP et BAsD, 1995 ; Ali, 1999 ; Huang, 1999 ; Kelly et Adger, 2000). Le Bangladesh, la Chine et l'Inde sont les pays de la région le plus exposés aux inondations (Mirza et Eriksen, 1996 ; Ji et autres, 1993). Les régions vallonnées ou montagneuses (Chine, Inde, Népal, Philippines et Thaïlande) sont les plus exposées aux glissements de terrain, la situation étant encore aggravée par le déboisement et la mise en culture qui déstabilisent les terres en pente. Les pays qui se trouvent en bordure ou qui sont proches de zones sismiques (Afghanistan, Chine, îles du Pacifique, Inde, Iran, Népal et Philippines) sont plus exposés aux phénomènes sismiques, les pays du bassin du Pacifique étant exposés au risque d'éruptions volcaniques, surtout l'Indonésie, le Japon et les Philippines (CESAP et BAsD, 1995). Le phénomène El Niño a un impact significatif sur de vastes parties de la région, dont la plus touchée est l'Indonésie (Glantz, 1999 ; Salafsky, 1994, 1998).

Quelques catastrophes naturelles dans la région de l'Asie et du Pacifique
  • Juillet 1976 : un séisme fait 242 000 morts en Chine.
  • Avril 1991 : un cyclone suivi d'une onde de tempête fait 138 866 morts au Bangladesh.
  • Février 1990 et décembre 1991 : des cyclones causent des pertes d'un montant de 450 millions de dollars au Samoa, soit quatre fois le PIB du pays.
  • Janvier 1995 : un séisme à Kobé, une des catastrophes naturelles les plus coûteuses de l'histoire du Japon, fait 5 502 morts et touche plus de 1 800 000 personnes, les dommages étant évalués à 131,5 milliards de dollars.
  • Octobre 1999 : le cyclone Super, dans l'État oriental d'Orissa en Inde fait plus de 10 000 morts et 15 millions de sans-abri privés d'eau et d'aliments, décime le cheptel, dévaste 1,8 millions d'hectares de terres agricoles et déracine plus de 90 millions d'arbres.
  • Janvier 2001 : un séisme d'une magnitude de 7,7 sur l'échelle de Richter fait plus de 20 000 morts et 167 000 blessés dans l'État du Gujarat en Inde, les pertes économiques étant évaluées à 2,1 milliards de dollars.

Sources : ADPC, 2001 ; CRED-OFDA, 2002 ; DoAC, 2002