About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

La réponse à la vulnérabilité de l'homme

L'accumulation d'éléments qui montrent que l'être humain est de plus en plus vulnérable face à la transformation de l'environnement appelle une réponse énergique et des actions sur plusieurs fronts. Souvent, la réponse sociale met l'accent sur des mesures palliatives conçues pour atténuer les souffrances et les autres effets de la transformation de l'environnement ou des catastrophes naturelles après coup, plutôt que sur des interventions visant à agir sur les causes fondamentales avant la crise. La mise en place des conditions qui aggravent les menaces et la vulnérabilité est souvent progressive et peu apparente. Trop souvent, les donateurs sont prêts à offrir des secours lorsqu'une catastrophe très visible telle qu'une famine ou une inondation se produit, mais ils sont moins enclins à financer des mesures de précaution. En général, les interventions en amont sont beaucoup plus économiques et il conviendrait de leur accorder un rang de priorité plus élevé.

Il faut évaluer plus régulièrement le niveau et l'évolution de la vulnérabilité des différentes catégories de la population afin de concevoir des mesures spécifiques pour réduire cette vulnérabilité et d'évaluer leurs effets. Il faut que les gouvernements évaluent et cartographient les menaces liées à la transformation de l'environnement au niveau national, en particulier lorsque ces menaces s'intensifient, et prennent des mesures d'alerte, d'atténuation et de réponse afin de réduire le coût humain et économique des catastrophes qui sont en partie évitables. Il faut considérer la vulnérabilité comme un indicateur clé de la gravité des problèmes d'environnement tels que le réchauffement de la planète (Adger et autres, 2001). La vulnérabilité doit servir de référence pour élaborer des politiques visant à aider les gens à éviter les effets négatifs de la transformation de l'environnement ou à s'y adapter. Il est plus rationnel de prendre des mesures de prévention afin d'atténuer les catastrophes et de renforcer la capacité d'y faire face, ou de se préparer au changement, que d'intervenir après coup. Dans les sections qui suivent, nous examinerons quelques approches envisageables.