About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Développement économique

Le développement économique englobe de nombreux facteurs : production, finances, répartition des ressources entre régions et entre secteurs. On observe une tendance générale à l'essor des services, quoique avec des variantes assez marquées. Les marchés des produits, des capitaux et même du travail sont de plus en plus intégrés et reliés, dans une économie mondiale, à des filières mondiales de production de marchandises et à des marchés financiers mondiaux. Des tendances similaires apparaissent au niveau régional dans plusieurs parties du monde. Ces processus sont stimulés par les progrès des techniques de l'information, des traités internationaux visant à éliminer les barrières commerciales ou à libéraliser les investissements internationaux, et la progressive déréglementation des économies nationales. Les mêmes progrès ont également permis une concentration plus poussée entre quelques mains des richesses produites par les fusions nationales et transnationales d'entreprises. On observe aussi une augmentation de l'inégalité des revenus et de l'utilisation des ressources entre les pays et souvent dans un même pays. À mesure que les entreprises transnationales répondent aux possibilités qui s'offrent à elles sur le marché mondial, les prérogatives traditionnelles et la capacité d'intervention macroéconomique de l'État sont remises en question.

« Pour beaucoup de pays, le problème de l'inégalité est encore aggravé par le fardeau de la dette, qui ralentit gravement la croissance. »

Dans le scénario Marchés d'abord, on suppose que la plupart de ces tendances vont persister et même s'intensifier. Le développement économique l'emporte sur les préoccupations sociales et environnementales dans la plupart des débats internationaux. La résistance continue, mais aucun changement radical n'est apporté aux politiques. L'admission du fait que la préservation de conditions environnementales et sociales acceptables est importante pour assurer le développement économique a pour effet de ralentir, avec le temps, la croissance économique, mais de façon peu marquée.

Dans le scénario Sécurité d'abord, les tendances à l'intégration mondiale se poursuivent dans certaines parties de l'économie mondiale, pourtant elles tendent à se ralentir ou à s'inverser dans d'autres. Avec le temps, de plus en plus d'activités économiques basculent dans la pénombre de l'économie souterraine.

Les tendances à l'intégration persistent dans les scénarios Politiques d'abord et Durabilité d'abord, mais elles sont atténuées par l'introduction de nouvelles politiques et de nouvelles institutions ayant pour but de répondre aux préoccupations sociales et environnementales. Cela se traduit par une meilleure compréhension du rôle décisif que jouent le capital humain, le capital social et le capital naturel dans la détermination de la santé économique d'un pays. Les changements d'attitude et de comportement dans le scénario Durabilité d'abord affectent ces tendances plus que dans les autres scénarios, car la notion générale de développement économique est de plus en plus reprise dans le concept plus vaste de développement humain.

L'effet de ces changements sur le revenu par habitant varie d'une région à l'autre et d'un scénario à l'autre. La croissance moyenne des revenus dans toutes les régions est la plus faible dans le scénario Sécurité d'abord, et elle est très inégalement répartie du fait d'une plus grande inégalité au sein des régions. Dans les autres scénarios, la croissance moyenne du revenu par habitant au niveau mondial est similaire, mais avec d'importantes différences entre régions et dans les régions. Dans le scénario Politiques d'abord, la répartition plus équitable des fruits de la croissance fait que les revenus moyens des plus riches croissent un peu plus lentement que dans le scénario Marchés d'abord, alors que les revenus des pauvres augmentent plus vite. Les augmentations les plus spectaculaires de la croissance du revenu sont constatées en Afrique, mais aussi dans certaines parties de l'Amérique latine et des Caraïbes, de l'Asie et du Pacifique et de l'Asie occidentale. La convergence des revenus par habitant est encore plus marquée dans le scénario Durabilité d'abord, en particulier parce que les riches attachent moins d'importance à la production et à la consommation de marchandises. Cependant, d'importantes différences demeurent à la fin de la période de 30 ans.`