About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

... mais pas pour tous

Ces développements, ainsi que les progrès de la science médicale et des techniques de soins, améliorent les conditions de vie de beaucoup. En même temps, ces tendances aggravent les problèmes sociaux et environnementaux ou en créent de nouveaux. Les progrès des biotechnologies et du génie génétique, appliqués à la fois à la lutte contre les vecteurs de maladie et à la création de variétés cultivées plus résistantes, ouvrent de nouvelles zones en Afrique et dans d'autres régions à l'exploitation intensive par une agriculture et un élevage commerciaux à grande échelle. Cela compromet à la fois la diversité biologique naturelle et agricole et conduit à une dégradation des sols beaucoup plus grave qu'auparavant, détruisant parfois des récoltes et des moyens d'existence des habitants, de plus en plus réduits à la pauvreté.

L'amélioration des techniques de l'information aide à appeler l'attention sur les vastes disparités des modes de vie, créant souvent de graves frustrations parmi ceux qui sont défavorisés. Dans les régions polaires, l'exploitation des ressources s'accélère sous l'effet des progrès technologiques et grâce à un accès plus facile à ces régions en raison des changements climatiques, exposant les écosystèmes de ces régions à des risques accrus. Les ressources hydroélectriques sont plus largement utilisées dans les régions arctiques mais aussi en Asie et dans le Pacifique, en Amérique latine, dans certaines régions de l'Europe et en Afrique. L'eau est également transportée sur des distances plus grandes, vers des régions plus arides, en raison de l'augmentation constante de la demande d'eau. Cette tendance est illustrée par la mise en route durant les années 2010 de vastes ouvrages de détournement de cours d'eau de la région des Grands Lacs et du nord-ouest des États-Unis vers les régions arides du sud-ouest. Ces ouvrages sont imités en Europe et dans certaines régions de l'Asie et du Pacifique.

Au cour de ces préoccupations entraînées par le marché on trouve apparemment l'obligation imposée sans relâche à la société de mettre en valeur le progrès technologique et structurel pour satisfaire une demande de biens et de services qui ne cesse d'augmenter à vive allure. En même temps, les conditions environnementales évoluent constamment. Les effets du changement climatique deviennent plus manifestes, en particulier dans les régions polaires, dans les régions pauvres, et partout dans le monde, le long des côtes. Des plans sont déjà conçus pour évacuer les habitants de certains petits États insulaires. D'autres changements environnementaux, notamment les déséquilibres du cycle de l'azote et la dispersion incessante de polluants organiques persistants exercent également leurs effets, illustrés par les « marées rouges » telles que celles qui frappent la Méditerranée dans les années 2010 et l'océan Indien dans les années 2020.

« Les progrès économiques qui ont caractérisé les dernières décennies commencent, de ce fait, à se ralentir notablement. Des efforts de plus en plus lourds sont nécessaires uniquement pour maintenir les résultats déjà obtenus. »

L'accroissement prolongé (quoiqu'en ralentissement) de la population de l'Afrique, de l'Asie occidentale et de certaines régions de l'Asie et du Pacifique et la poursuite de l'urbanisation dans presque toutes les régions du monde aggravent des problèmes tels que la perte de diversité biologique, le stress hydrique et les interruptions fréquentes de services d'utilité publique essentiels. Ces problèmes se reflètent à leur tour dans la persistance de conflits régionaux et de pressions migratoires. Les progrès économiques qui ont caractérisé les dernières décennies commencent, de ce fait, à se ralentir notablement. Des efforts de plus en plus lourds sont nécessaires uniquement pour maintenir les résultats déjà obtenus. Les objectifs sociaux et environnementaux qui demeurent à l'esprit de beaucoup, alors même que d'autres préoccupations les ont relégués à une position subalterne, semblent chaque année de plus en plus hors d'atteinte.