About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Une redéfinition des rôles...

Avec l'expansion des réseaux mondiaux de politiques publiques, les gouvernements, en particulier au niveau national, s'efforcent souvent d'être à la hauteur de ce qui se passe dans d'autres secteurs et à d'autres niveaux. En un sens, les dirigeants dirigent moins qu'ils ne suivent, même s'ils conservent des rôles importants. Ils restent chargés de choisir et de mettre en ouvre la politique nationale d'ensemble et de négocier et ratifier les traités internationaux. Les États nations demeurent en effet les acteurs principaux dans le domaine de la sécurité nationale et internationale. Le secteur public continue à jour un rôle essentiel de réglementation, à mesure que l'on commence à comprendre que les politiques de laisserfaire, souvent promues au nom du développement économique, sont loin de corriger les défauts du marché. Le secteur public a également pour mission de corriger les politiques existantes (notamment les subventions favorables à l'extraction des ressources naturelles) qui expliquent de telles imperfections.

La demande de participation, de transparence et de responsabilisation, de tous côtés, encourage plusieurs modifications des politiques suivies. On s'écarte ainsi de la dépendance excessive à l'égard des matières premières exportées, pour faciliter une production de valeur ajoutée locale, notamment en Amérique latine, en Europe orientale, en Afrique et dans plusieurs parties de l'Amérique du Nord. L'expansion du microcrédit et de dispositifs semblables revêt une importance particulière dans les pays en développement permettant aux petits producteurs et fabricants d'acheter les facteurs de production nécessaires pour accroître l'échelle et la productivité de leurs opérations. Une autre évolution apparaît dans le monde entier : une modification de la nature des impôts et subventions, allant dans le sens de formes d'utilisation des ressources plus viables à terme.

« Les valeurs de frugalité, de coopération et de communauté commencent à remplacer le consumérisme, la compétition et l'individualisme. »

De nouvelles possibilités découlent de l'examen des problèmes à une échelle plus vaste, dans le but de reconnaître les limites et de trouver des solutions. On peut citer en exemple la possibilité offerte par le couplage des problèmes du vieillissement et de la réduction de la population active en Europe et dans certaines parties de l'Asie et du Pacifique, avec l'accroissement continu de la population et les pressions migratoires dans d'autres régions du monde. Une autre possibilité consiste à dégager plus consciemment les liens existant entre la question du stress hydrique et l'échange d'eau « virtuelle » sous forme de produits agricoles. Cette liaison est examinée en priorité dans les régions susceptibles, telles que l'Asie occidentale, dans le cadre de l'Association arabe de libre-échange, mais se pose aussi dans des discussions entre régions du monde.