About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Les forêts - une évolution mitigée

La dégradation des terres et des forêts et la fragmentation des forêts restent parmi les problèmes environnementaux les plus pertinents dans cette région, quel que soit le scénario. La transformation des forêts en pâturages et en terres arables varie selon le scénario et la sous-région. Tout aussi important que la superficie totale des forêts est le niveau de leur exploitation.

Avec le scénario Marchés d'abord, la superficie des forêts devrait considérablement diminuer. Ce scénario prévoit aussi une exploitation beaucoup plus intensive des forêts existantes. Dans un scénario Sécurité d'abord, le fait que des sociétés transnationales contrôlent les ressources forestières et créent des cartels en association avec les élites locales stimule la croissance de certaines forêts, mais cela ne suffira pas à mettre un terme au déboisement net. En outre, il y aura occasionnellement des résistances violentes des habitants antérieurs des forêts et des populations voisines qui ont besoin de ressources fournies par la forêt pour leur vie quotidienne.

Dans le scénario Politiques d'abord, une gestion plus efficace permet de limiter certains de ces problèmes. Des mesures de plantation forestière sont mises en ouvre et le renforcement des institutions améliore la surveillance des forêts, permet de mieux lutter contre l'exploitation illégale des forêts naturelles et encourage l'adoption de pratiques de gestion durable des forêts à des fins de production commerciale. Toutefois, la déforestation continuera et il y aura aussi des pressions sur les forêts dues à la volonté d'assurer l'autosuffisance alimentaire. Dans le scénario Durabilité d'abord, la déforestation néfaste cesse presque complètement. Des politiques visant à restaurer les forêts dégradées par régénération naturelle des écosystèmes forestiers sont mises en ouvre car la valeur des services fournis par les forêts est internalisée dans les marchés mondiaux. De plus, aujourd'hui il est plus facile, tant sur le plan commercial que sur le plan économique, de trouver des solutions de rechange pour éviter d'employer le bois comme combustible, tandis que l'exploitation commerciale des forêts dans le cadre de régimes de certification de gestion durable se révèle très rentable.

Légende des
graphiques

La modification de la végétation qui couvre la terre peut créer un risque de dégradation des terres (voir graphique au-dessous). Dans les scénarios Marchés d'abord et Sécurité d'abord, les terres agricoles continuent d'empiéter sur les écosystèmes de forêts humides. Cette expansion est due en grande partie à l'élevage à grande échelle et à la culture industrielle, ainsi qu'à l'afflux d'immigrants attirés par ces nouvelles possibilités et par la construction de nouveaux ouvrages d'infrastructure. La sécheresse s'aggrave et pourrait multiplier le nombre de foyers de désertification d'ici à 2032. La réforme des modes de fairevaloir améliore la situation dans les scénarios Politiques d'abord et Durabilité d'abord, mais pas dans les autres scénarios. Toutefois, l'application de règlements directs et indirects contribue à freiner l'érosion du sol, ce qui réduit considérablement la perte de terres arables due à la dégradation du sol. En outre, certaines terres dégradées sont restaurées, ce qui se traduit par un taux net de dégradation beaucoup moins élevé que dans les scénarios Marchés d'abord ou Sécurité d'abord (voir au-dessous).

Superficie exposée à un risque élevé de dégradation des sols due à l'érosion hydraulique : Amérique latine et Caraïbes (% de la superficie terrestre totale)

Source : IMAGE 2.2 (voir annexe technique).

Pourcentage des terres arables de 2002 gravement dégradées en 2032 : Amérique latine et Caraïbes

Les colonnes représentent le pourcentage des terres arables qui sont tellement détériorées en 2032 qu'elles ne sont plus guère utilisables pour la production.

Source : PoleStar (voir annexe technique).