Un ingénieur du PNUE honoré pour sa contribution le domaine de la gestion de l'eau au Soudan do, mrt 31, 2011

Un remarquable ingénieur travaillant avec le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le Dr. Hamid Ali Omer, a été honoré pour sa contribution au secteur de la distribution de l'eau au Soudan.

| English    

Dr Hamid Omer receives his awards from (l-r) UNESCO Sudan Country Director, Ibrahimo Sidibi, Minister of Irrigation and Water Resources, Dr Salaheldin Yousif and Dr Farah Mustafa, Minister of Public Education

, Khartoum, le 30 mars 2011 - Un remarquable ingénieur travaillant avec le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le Dr. Hamid Ali Omer, a été honoré pour sa contribution au secteur de la distribution de l'eau au Soudan.

Le Dr. Hamid Omer, un consultant du PNUE expert dans la gestion des ressources en eau, a reçu deux prix du ministre soudanais de l'Education publique, le Dr. Mustafa Farah, lors d'une manifestation dans la cadre de la Journée mondiale de l'eau, à Khartoum.

Il a reçu un certificat d'appréciation du Programme hydrologique international et un prix de reconnaissance de la Commission nationale de l'UNESCO, qui organisait l'événement.

Avant de rejoindre le PNUE, le Dr. Hamid Omer a travaillé pendant 13 ans pour la Société rurale de l'eau au Darfour, d'abord en tant qu'hydrogéologue puis en tant que géophysicien, et plus tard en tant que directeur général de la société. Récemment, il a travaillé à la conception de systèmes d'approvisionnement en eau à Nyala et El Fasher, deux villes au Darfour, dans le cadre de l'Initiative de reconstruction du Darfour en partenariat avec les Fonds pour le développement.

Durant ces quatre dernières années, le Dr. Hamid Omer a soutenu les efforts de coopération du PNUE pour mettre en place des pratiques saine de gestion des ressources naturelles et des politiques gouvernementales de recherche et de promotion de la gestion durable et équitable des ressources en eau au Soudan.

Il faisait partie de l'équipe du PNUE qui a travaillé avec le Département des eaux souterraines et le ministère Waddies pour identifier les régions qui risquaient de connaitre une pénurie aigue de ressources en eaux souterraines, plus spécifiquement dans les régions abritant des camps pour personnes déplacées (PDI) au Darfour. Le Dr. Hamid Omer a également aidé à rassembler un budget de 12 millions de dollars d'investissement de la part de l'organisation UKaid pour la gestion des ressources d'eaux urbaines au Darfour. Il a aussi appuyé l'élaboration d'un plan stratégique en cas de sécheresse dans la région.

S'exprimant à cette occasion lors de la Journée mondiale de l'eau, le Coordonnateur du Programme du PNUE, Brendan Bromwich, a déclaré que le Dr. Hamid Omer avait permis d'attirer l'attention sur la nécessité d'améliorer la planification de la gestion des ressources d'eaux urbaines, et sur l'importance d'un plus grand investissement dans les infrastructures de distribution d'eau et des services environnementaux pour faire à l'urbanisation rapide.

"L'urbanisation est en train de transformer le Soudan que nous connaissons aujourd'hui. Alors que l'échelle du défi pour répondre aux besoins des communautés est énorme, avec l'aide d'ingénieurs et de scientifiques de la trempe du Dr. Hamid Omer, beaucoup de choses peuvent être faites", a déclaré Mr. Bromwich.

«C'est un très grand honneur pour moi d'avoir travaillé avec le Dr. Hamid Omer au cours des quatre dernières années, et je suis ravi de voir son travail officiellement reconnu», a-t-il ajouté.

Le ministre soudanais de l'Irrigation et des Ressources hydrauliques, le Dr. Salaheldin Yousif, et le directeur de l'UNESCO dans le pays, Ibrahim Sidibi, faisaient partie des 300 participants à l'événement.

La gestion intégrée des ressources d'eau est un thème majeur du travail du PNUE au Soudan, et celui-ci est soutenu par le Département pour le développement international de UKaid.

Version en Arabe

 
comments powered by Disqus