Les pays d'Afrique de l'Ouest en accord pour une suppression progressive de l'éclairage à incandescence wo, jul 10, 2013

| English    

Solar power panels generate energy for a local administrative building in Liberia. Economic Community of West African States (ECOWAS) have successfully established a regionally coordinated framework to transition to energy efficient lighting.

, , Dakar (Sénégal), 04 Juillet 2013 - Les représentants des gouvernements de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont réussi à établir un cadre coordonné au niveau régional pour opérer une transition vers un éclairage économique en énergie. La stratégie repose sur une élimination complète des lampes à incandescence inefficaces d'ici 2020 au plus tard, ce qui pourrait permettre à la région d'économiser environ 220 millions de dollars par année en coûts d'énergie.

Le ministère de l'Énergie et des Mines de la République du Sénégal a accepté de parrainer tous les événements relatifs à l'initiative de l'éclairage efficace, à la demande du Centre pour les Energies Renouvelables et l'Efficacité Energétique de la CEDEAO afin de réunir d'autres Etats membres de la CEDEAO.

Cette annonce a été faite juste après un atelier sur le développement d'une stratégie régionale sur l'éclairage économique en énergie, qui s'est tenue à Dakar du 2 au 3 juillet 2013. L'événement était organisé par le CEREEC et l'initiative en.lighten du Programme pour l'Environnement des Nations Unies (PNUE), avec le soutien du Club des Agences nationales et des structures en charge de l'électrification rurale (Club-ER).

L'atelier a sensibilisé et établi un consensus sur les différentes options techniques disponibles aux niveaux régional et international pour le développement d'une stratégie régionale concrète relative à l'éclairage efficace. Les questions de genre étaient également à l'ordre du jour, dans la mesure où les femmes sont à la fois promotrices et bénéficiaires des changements positifs dans le secteur de l'énergie.

« La réalisation d'une transition permanente et durable vers un éclairage efficace dans les pays de la CEDEAO repose sur le développement et la mise en oeuvre de stratégies nationales et régionales sur l'éclairage efficace avec une approche politique intégrée, qui intègre les meilleures pratiques mondiales», a déclaré M. Mahama Kappiah, directeur exécutif du CEREEC. «Nous sommes heureux de collaborer avec l'initiative en. lighten du PNUE dans l'objectif d'accélérer la transformation du marché mondial de technologies vers les technologies d'éclairage durables respectueuses de l'environnement. »

En supprimant progressivement l'éclairage incandescent, les pays africains pourraient ensemble économiser l'équivalent de 2,4 térawatts d'heure d'électricité, soit l'équivalent de 6,7 pour cent de la consommation totale d'énergie annuelle. Les économies seraient suffisantes pour alimenter plus de 1,2 millions de ménages

L'initiative sur l'éclairage économique en énergie représente un des programmes prioritaires de la CREEC, organisation leader dans le domaine de l'énergie renouvelable et l'efficacité énergétique en Afrique de l'Ouest. Le programme est par ailleurs une composante de la politique de la CEDEAO sur l'efficacité énergétique adopté à Accra, au Ghana en octobre 2012. L'utilisation de l'énergie a été identifiée comme une composante fondamentale nécessaire à la réalisation de l'objectif du Secrétaire général des Nations Unies sur l'énergie durable pour tous dans la région CEDEAO.

L'initiative en.lighten du PNUE vise à répondre aux défis d'accélérer la transformation du marché mondial de technologies vers des technologies d'éclairage respectueuses de l'environnement en fournissant un soutien technique pour l'élimination progressive de l'éclairage inefficace. L'initiative de l'éclairage efficace de la CEDEAO avec en.lighten fait partie de l'objectif global de développement pour l'Afrique de l'Ouest pour améliorer l'accès aux services énergétiques modernes, fiables et abordables, la sécurité énergétique ainsi que la réduction des impacts négatifs sur le système énergétique.

« Pour parvenir à une transition permanente et durable vers l'éclairage économique en énergie, les stratégies régionales d'éclairage efficaces doivent suivre une approche politique intégrée et incorporer les meilleures pratiques mondiales», a déclaré Gustavo Manez, gestionnaire de projet pour l'initiative en.lighten. «Nous sommes heureux de constater qu'un consensus a été atteint dans la région CEDEAO pour des questions politiques pertinentes telles que les normes minimales de performance énergétique, les politiques de soutien, des activités de suivi, de vérification et d'exécution, ainsi que la gestion environnementale des produits d'éclairage. »

La réunion de Dakar fait suite à un atelier de lancement qui s'est tenue à Ouagadougou, au Burkina Faso, en avril 2013 auxquels ont participé des représentants des ministères de l'Energie de la CEDEAO, ainsi que des représentants des organismes de normalisation et des experts internationaux en éclairage. Lors de l'atelier, a été adoptée une feuille de route pour le développement de la stratégie régional d'éclairage efficace.

A propos de l'initiative en.ligten PNUE/FEM

L'initiative en.lighten a été créée pour accélérer la transformation du marché mondial vers des technologies d'éclairage respectueuses de l'environnement en développant une stratégie coordonnée au niveau mondial et en fournissant un appui technique pour l'élimination progressive de l'éclairage inefficace. Il est financé par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) et mis en ?uvre par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), en partenariat avec les principaux fabricants mondiaux d'éclairage, Philips et Osram, et le centre de test pour l'éclairage national de la Chine).

Peu d'actions peuvent réduire facilement et à moindre coût les émissions de carbones hormis l'élimination progressive de l'éclairage inefficace, qui est l'un des moyens les plus avantageux sur le plan économique et en terme d'efficacité pour atténuer les effets négatifs du changement climatiques. L'initiative a fixé 2016 comme date butoir pour une élimination globale lampes à incandescence inefficaces.

A propos du centre pour l'énergie renouvelable et l'énergie efficace

Le mandat du CEREEC est t parfaitement aligné avec les objectifs stratégiques plus généraux de la Vision de la CEDEAO pour l'année 2020. Le mandat cherche à réaliser directement deux des composantes de cette vision, à savoir: (1) «Une région qui ancre son développement sur le développement durable, y compris la stratégie de développement des ressources agricoles et minières, et sur les stratégies agricoles et industrielles planifiées; une région qui développe ses infrastructures et rend des services accessibles à ses citoyens et aux entreprises »(2)« une région qui préserve son environnement et ses ressources, qui favorise les modes de développement équitable et durable dans les domaines économique, social et environnemental; une région qui apporte toute sa contribution à la résolution des problèmes et des défis auxquels la planète doit faire face».

Le CREEC appuie les 15 états membres de la CEDEAO dans le développement, l'adoption et la mise en ?uvre d'énergie renouvelable sur le plan national, les politiques d'éfficacité énergétiques, les objectifs, les cadres de régulation, standards de même que des mécanismes de financement

Pour plus d'information, veuillez contacter

Laura Fuller, Chargée de communication, initiative en.ligten du PNUE à laura.fuller@unep.org ou par téléphone au +33 1 44 37 42 54

Ibrahima Soumaila, expert en énergie efficace, CREEC à ISoumaila@ecreee.org ou par tel au

+238-260-4630

- Voir plus: http://www.unep.org/newscentre/Default.aspx?DocumentID=2723&ArticleID=9567&l=en#sthash.3FfAvoAD.dpuf

 
comments powered by Disqus